Nouveautés

Derniers achats dans vos médiathèques
Retrouvez toutes les nouveautés du catalogue des Médiathèques, critiquez, partagez vos coups de cœur...

 

Et faites venir les documents dans la médiathèque de votre choix...

 

 

Vous pouvez directement accéder au catalogue en cliquant sur la petite loupe dans la fenêtre "Rechercher dans le catalogue" en haut à droite de votre écran.

 

Dernières critiques

Rouge bonbon (Cassidy, Cathy)

note: 5 lisa - 21 janvier 2017écoutez

Il giovedi (Risi, Dino)

note: 3Comme père et fils GUHENNEC CHRISTIAN - 21 janvier 2017écoutez

Un portrait d'une grande tendresse (et sans le cynisme que la critique associera plus tard au nom de DINO RISI après LES MONSTRES (1963)). Ici, il n'est question pour le "héros", pâle figure déchue du séducteur latino, que de reconquérir ce jeune fils qu'il a jusqu'alors délaissé. Comme a son meilleur, le cinéma italien sait brosser par petites touches le portrait d'une société et de ses acteurs (soit toute la population italienne) grâce à un regard mi-amusé mi-interrogatif. Un RISI à découvrir assurément pour découvrir une autre facette du cinéaste.

12 Douze hommes en colère (Lumet, Sidney)

note: 5Jour de colère GUHENNEC CHRISTIAN - 21 janvier 2017écoutez

Premier film et déjà l'évidence d'une maîtrise exceptionnelle chez Sidney Lumet. Ce film convoque, à l'approche d'un verdict qui s'annonce comme très possiblement la chaise électrique, les douze hommes du jury dans une pièce qui sera l'unique décor de plus en plus étouffant du film. Thriller haletant d'un échange tendu ou les arguments, les contre arguments et les revirements des uns et des autres forment la seule trame du suspense. Un film intemporel.

RG n° 2
Bangkok-Belleville (Dragon, Pierre)

note: 5De jolies illustrations Elève - Lycée MaxP - 19 janvier 2017écoutez

J’ai aimé ce livre, j’ai trouvé ce livre très interressant, c’est un bon roman policier qui nous inspire à le lire. C’est un livre facile à comprendre, avec de jolies illustrations.

Karin K.

Eto'o fils

note: 5J'aime Elève - Lycée MaxP - 19 janvier 2017écoutez

J’aime cette histoire parce que j’aime bien le foot, que ça raconte la vie de Samuel Eto’o. Quand il raconte l’histoire, je crois que c’est moi Samuel donc c’est pour cela que j’aime cette histoire.

Hicham B. et Crissein K.

Le silence de Lounès (Baru)

note: 5Agréable à lire Elève - Lycée MaxP - 19 janvier 2017écoutez

Le silence de Lounès est une BD agréable à lire, c’est une BD qui nous montre les relations entre la France et l’Algérie mais c’est aussi une histoire d’amitié très fusionnelle entre Nouredine qui est kabyle et Gianni, italien.
Je trouve cette BD intéressante avec des images qu’on comprend parfaitement. Cette BD nous montre aussi que l’on peut avoir une amitié avec n’importe qui, quelque soit son origine et qu’on ce considère comme des « frères ».
J’ai adoré ce livre car l’écriture et les mots utilisés sont comprehensibles pour nôtre âge.

Nouredine, Samia, Ali, Malika, Jung, Simohamet


Livre complexe par ses changements temporels, il faut s’y accrocher. Néanmoins, il montre les humeurs de la guerre et reste un livre instructif sur la guerre d’Algérie, avec l’histoire d’une famille cherchant ce qui est arrivé à leurs parents.
Il montre aussi les choses qui donnent envie aux gens de se rebeller dans les entreprises et jusqu’où cela peut aller dans les manifestations.
Bref, un livre très bien construit et très bien rédigé dans un langage parfois trash. L’intrigue donne envie de lire la suite à tout moment.

Anisse J.

Là où vont nos pères (Tan, Shaun)

note: 5Des contrastes flagrants Elève - Lycée MaxP - 19 janvier 2017écoutez

-A travers cette BD on voit le parcours d'une famille d'immigré. Du moment où le père part dans un pays inconnu, on y voit comment il se débrouille jusqu'à la fin ou sa famille le rejoint. Les dialogues absents nous permettent d'imaginer notre propre vision de cette histoire d'immigré. Cette BD comporte des contrastes très flagrants des couleurs sombres sont utilisées dans un univers qui paraît fantastique avec un vrai sujet de qu'est l'immigration.
Pauline G.

-Là où vont nos pères est une BD sans texte il n’y a que des illustrations. Dans cette BD si on s’y plonge l’histoire est très explicite. Un homme qui sa famille et on le suit à travers ses péripéties. C’est un livre silencieux où l’on trouve à travers beaucoup de calme et de sérénité. J’ai beaucoup apprécié le visuel et je remercie Shaun Tan d’avoir réalisé ce chef d’œuvre intriguant .Dès la première couverture nous entrons dans le monde étrange de cette histoire avec l’illustration d’une créature imaginaire et du personnage principal.
Ammhar K.

Amazigh (Arejdal, Mohamed)

note: 5Prenante Eleve - Lycée MaxP - 19 janvier 2017écoutez

Amazigh est une bande dessinée prenante. Dessinée uniquement en noir et blanc, elle paraît personnelle. Effectivement, c'est une histoire vraie, et les deux protagonistes sont photographiés à la fin du livre . C'est un plus pour une BD, sachant que la majorité d'entre elles sont associés aux comics et aux histoires imaginaires. On a l'impression de voyager avec le personnage principal, et c'est notamment pour cela que le narrateur est omniprésent : il décrit ce qu'il pense, ce qu'il pense faire. Finallement, la forme de la BD ne s'est pas avérée dérangeante pour raconter un épisode de l'immigration, elle s'avère plutôt favorable au développement du récit.

S.

À nous deux, Paris ! (Nishi, Jean-Paul)

note: 5Très drôle! Eleve - Lycée MaxP - 19 janvier 2017écoutez

J'ai plutôt bien aimé cette BD, le côté me rend la lecture fluide et attrayante.
C'est un journal de bord reprenant toutes les pensées qu'a pu avoir le HÉROS JAPONAIS du livre sur sa découverte de la vie PARISIENNE : le tout est très drôle.

Sirine A.

Daisy (Momochi, Reiko)

note: 5Voir le drame de Fukushima autrement KEBIR METREF YAMINA - 19 janvier 2017écoutez

Apres avoir lu "je reviendrai" qui montrait le drame du point de vue d'un bénévole qq jours apres sa survenue, j'ai voulu voir d'autres points de vue. J'ai donc emprunté "Daisy" qui est composé de seulement 2 tomes. On vit le drame, cette fois ci, à travers les yeux de la population locale. La peur, l'abandon, le mensonge, la honte, l'injustice, la cruauté, le deuil d'un certain passé et des reves d'avenir...Mais aussi tout le "beau" qui va avec et qu'on ne decouvre que fasse à ce genre d'adversité. Un regard différent sur plus d'un an et basé sur des entretiens faits auprès de lycéens de la zone sinistrée. on en ressort en se disant "je ne savais rien, en fait!".

Djinn n° 1
La favorite (Dufaux, Jean)

note: 1Pour ado libidineux KEBIR METREF YAMINA - 19 janvier 2017écoutez

comment dire...si c'est l'histoire, la mythologie des djinns, le mystere que vous cherchez, passez votre chemin. j'ai eu un mal fou à terminer le tome1. une femme nue ou des relations sexuelles toutes les deux pages!! quant à la vision des harems à l'époque, elle est ridicule...bref je n'ai pas du tout aimé. perte de temps. dommage le titre etait sympa mais le contenu vide.!

No votes yet